zinfosmoris.com
Un remboursement et non un bribe électoral, affirme Salim Muthy

14/01/2020

Il ne digère pas le fait d’être un co-défendant dans l’affaire de la plainte électorale déposée par un candidat battu du Reform Party.

Le travailleur social Salim Muthy insiste que le remboursement des plans Super Cash Back Gold et Bramer Asset Management n’équivaut pas à un bribe électoral par le gouvernement.

Il s’est exprimé lundi à sa sortie de la cour suprême. Salim Muthy est, rappelons-le, codéfendeur dans l’affaire concernant la pétition électorale logée par Preetam Seewoochurn, du Reform Party.

Ce dernier conteste l’élection d’Ivan Collendavelloo dans la circonscription no 19. D’ailleurs, Salim Muthy a lancé un appel au chef juge pour un « early trial ».


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :