zinfosmoris.com
Shakeel Mohamed renonce à sa motion de blâme contre le gouvernement

16/07/2019

Malgré le défi lancé au Premier ministre, le chef de file du Parti Travaillisten Shakeel Mohamed par le biais d'une lettre adressée à la Speaker de l'Assemblée a finalement annoncé qu'il renonce à sa motion de blâme contre le gouvernement ce mardi 16 juillet.

En raison dit-il d'une "injustice à son égard" par rapport à la position dont sa motion a été classée à l'ordre du jour des travaux parlementaires de ce mardi. 

Soulignons que la motion de blâme contre le gouvernement, déposée le 28 juin, était en septième position en ordre prioritaire, bien après les quatre projets de loi dont le projet de loi sur le financement des partis politiques, le Finance Bill, le Business Facilitation (Miscellaneous Provisions) Bill 2019 et l’Industrial Property Bill.

En théorie, ce ne serait que vers 3 heures dans la nuit de mercredi, que la motion sera débattue. Le but de sa motion était de mettre l’accent sur la mauvaise gestion du pays par le gouvernement. 

Pour rappel, la Speaker Maya Hanoomanjee et l’ex-présidente de la République Ameenah Gurib-Fakim avaient fait l’objet d’une motion de blâme par Shakeel Mohamed, le 20 février 2017 et le 1er mars 2018.

Shakeel Mohamed souhaitait contester le comportement de la Speaker et celui de l’ex-présidente de République quant à ses dépenses réglées avec une carte de crédit de la Planet Earth Institute d’Alvaro Sobrinho. Ameenah Gurib-Fakim ayant démissionné de la présidence, la motion de blâme n’avait pas été présentée à l’Assemblée nationale.

 


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :